Quitte à t’aimer. Hocus Pocus ft. Magik Malik

Petit pays je t’aime beaucoup
Petit pays j’voulais te dire deux mots,
J’te parle en ami vu qu’on se connaît depuis l’berceau,
J’t’aime bien mais laisse moi juste te dire
Que parfois tu délires, et souvent tu fais pire.
T’as 60 millions d’gosses à assumer,
Des petits anges, de petits diables,
Ca fait un paquet de monde pour dîner,
J’comprends que parfois à table tu pètes un câble.
Petit pays tout le monde te dit que tu déconnes

Quand tu les laisses dormir dehors alors que c’est tes mômes.
La rumeur court sous les ponts et sur les trottoirs,
Il paraît qu’ils portent ton nom et qu’tu ne veux pas les voir.
Ton histoire est bien plus que celle d’une vie,
Tu ne comptes plus les erreurs que t’aimerais oublier,
Alors trop souvent tu simules l’amnésie
Et comme mes frères et sœurs je continue de t’aimer.

Petit pays je t’aime beaucoup
Petit pays tu m’as vu pousser
Depuis 28 ans, toi t’as pas vraiment changé.
A peu de choses près tu tiens les mêmes propos,
Les mêmes défauts cachés sous le même drapeau,
Tiens regarde, j’ai retrouvé de vieux clichés,
On y voit le port de Nantes en couleurs sépia,
J’te reconnais pas, qui sont ces hommes enchaînés?
Au dos de l’image cette liste c’est quoi?
Petit pays pourquoi dans ton journal intime,
Avoir déchiré des pages et effacé des lignés?
Pourquoi la main sur le cœur, cette étrange chanson
« Qu’un sang impur abreuve nos sillons » ?

Avec ta langue maternelle et celle de tes ancêtres,
Tes enfants n’en font qu’à leurs lettres.
Ils te parlent et tu restes blême
Quand ils disent  » J’te kiffe » pour te dire « Je t’Aime »
Petit pays je t’aime beaucoup

Petit pays tu as du caractère,
Tu sais dire « Non » et on ne peut pas te la faire à l’envers,
T’as des valeurs, une culture métissé, et qui sait…
Demain tu mangeras peut-être épicé.
On se lasse au bout d’un moment,
Difficile de partager l’ordinaire,
Alors du coup, toi, tous les 5 ans
Tu dégottes un nouveau partenaire.

Parfois à cette occasion tu bois comme un ivrogne,
Et tu te réveilles au lit avec un borgne,
Tu l’mets dehors mais comme t’es accro, tu bois trop,
Et finis sous les draps d’un escroc.

Petit pays ne le prend pas mal
Car tu sais qu’au fond je t’apprécie,
Mais il fallait que tout mon sac je te déballe,
S’il te plaît, dis-moi que tu m’aimes aussi.

Petit pays je t’aime beaucoup …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s